Voir tout
Mise en place CSE
3.8
(4)

Lorsque vous recourez aux services d’un prestataire paie, le coût est mesuré pour une fiche de paye. Évidemment, selon les volumes, ce coût est amené à évoluer sensiblement. Mais pour vous faire une idée, découvrez combien coûte une fiche de paye et les différents degrés de délégation qui permettent de moduler ce coût.

Fiche de paye externalisée, combien ça coûte ?

La fourchette de prix est très variable. En comparant les offres disponibles sur Internet, vous pourrez trouver un coût par fiche de paye allant de 4 à, 25, voire 30 €.

Tout dépend du degré d’externalisation de la paie négocié avec le prestataire paie. Pour permettre à des sociétés disposant déjà d’un service RH et peut-être même d’un collaborateur paie, les prestataires paie adaptent leur offre de service et peuvent proposer différentes solutions d’externalisation de la paie.

Typiquement lorsqu’un collaborateur est déjà en place en entreprise, la gestion de la paie en mode Saas permet de s’adapter le plus finement possible à l’organisation en place et de réduire, le cas échéant, le coût de la fiche de paye.

 

2 niveaux d’externalisation de la paie pour faire varier le coût d’une fiche de paye

Gestion de la paye en mode Saas ou externalisation de la paie accompagnée

Externalisation complète de la paye

Entre 4 et 10 € la fiche de paye

Ce qui suppose d’avoir un salarié en charge des payes en interne.

 

En moyenne 25 € la fiche de paye

Correspond au coût de production de la fiche de paye : celui-ci décroît en fonction du volume de payes confiées à votre prestataire.

Par exemple, chez Touche pas à la Paye :

dès 200 salariés, le tarif par fiche de paye est ajusté à 13 €.

 

Que comprend l’externalisation complète des fiches de payes ?

Généralement, lorsque l’on parle d’externalisation complète, il s’agit bien sûr de l’établissement des bulletins mais aussi :

  • de la gestion des DSN et des diverses déclarations sociales obligatoires, notamment pour la gestion des entrées et sorties des collaborateurs,
  • des mises à jour légales (réglementaires et conventionnelles),
  • de l’application du prélèvement à la source,
  • d’une assistance en droit du travail,
  • des états post-paie (coûts salariaux, tableaux de bord paie, suivi de la masse salariale, etc.),
  • des simulations de paie en temps-réel,
  • un portail de gestion des congés payés, accessibles par les collaborateurs.

Ce pourquoi il est toujours intéressant de comparer les offres de services en paie en vérifiant ce que comprend bien le coût par fiche de paye.

D’un prestataire à l’autre, on le comprend aisément, l’accompagnement ne sera pas le même ! Tout dépend du degré d’accompagnement dont votre entreprise a besoin. Il peut être intéressant de pouvoir le compléter facilement avec des prestations juridiques et RH ponctuelles.

 

A comparer, combien coûte une fiche de paye en interne ?

Si vous faites le choix de recruter un collaborateur paie, tablez sur un salaire compris entre 30 et 32 K. Selon les profils, l’expérience et le degré d’autonomie entraînera de fortes disparités de salaire, souvent accentuées dans les grandes agglomérations où ce type de profil est régulièrement pénurique.Coût d'une fiche de paye

A ce coût s’ajoute :

  • les frais associés à la formation continue du collaborateur (indispensable compte tenu des évolutions réglementaires continuelles en paye) ;
  • l’achat ou l’abonnement au logiciel paye + ses éventuelles mises à jour, dans la plupart des cas payantes, pour un achat de licence, comptez 1 500 € la 1re année (installation + formation) ;
  • les coûts associés à la gestion interne des bulletins (tri, temps passé en distribution ou affranchissement, archivage…), très variable selon que vous ayez adopté le bulletin électronique ou sa version papier (pour 100 fiches paye papier, on estime le coût de gestion à 253,20 euros, équivalent à un prix unitaire de 2,53 euros, soit 3 038,40 €/an*).

 

Externaliser la paie, le coût de la tranquillité d’esprit ?

Qu’elle soit gérée en interne ou externalisée en tout ou partie, la paie représente un coût impondérable. En interne, le coût global grimpe très vite. Externalisé, il offre plus de souplesse. Mais surtout, il permet de s’assurer un service parfaitement exécuté par des spécialistes, en capacité d’adapter en continue les bulletins au regard des nouvelles lois mais aussi des évolutions conventionnelles.

Selon le prestataire paie, vous pouvez en plus profiter d’une veille réglementaire et de l’aide de juristes spécialisés en droit du travail pour vous accompagner plus largement sur toutes les dimensions de la gestion de la paie.

Des solutions d’externalisation partielle peuvent être établies au cas par cas pour s’adapter le plus précisément à votre organisation. Consultez-nous pour un devis personnalisé.

 

* Étude sur le coût d’un bulletin de paie Konica Minolta et Open Bee pour 100 bulletins de paie.

Avez-vous apprécié l'article ?

Laissez une note !

Moyenne à : 3.8 / 5. Nombre de vote : 4

Pas encore de note pour le moment ! Soyez le premier à nous en laisser une.