Voir tout
escape game recrutement

En décembre 2013  la première enseigne d’escape ouvrait à Paris. Aujourd’hui on en compte 472 dans 251 villes différentes, soit 1253 salles pour 1065 scénarios. A la base simple loisir personnel, il semblerait que l’escape game touche de plus en plus l’aspect professionnel. Est-il en passe de devenir un nouveau mode de recrutement ?

L’escape game, c’est quoi ?

Entre amis, en famille ou avec des collègues : aller faire un escape game est la nouvelle activité tendance. Le principe est simple : par équipes de 2 à 6 personnes vous êtes enfermés dans une pièce et devez résoudre une énigme pour en sortir en 1h. Au délà de ce temps imparti, le jeu est considéré comme perdu. Chaque pièce à un décor et un scénario bien défini, du métro de Paris à la prison en passant par le bloc chirurgical. Un Game Master, autrement dit la personne qui surveille l’équipe en continu et qui est en communication permanente avec les participants, peut vous donner des indices ou des instructions si jamais votre équipe est en difficulté.

L’évolution des méthodes de recrutement et des candidats

Avec l’arrivée sur le marché du travail des générations Y et Z, les processus de recrutement sont en pleine transformation. Il suffit de regarder votre fil d’actualité LinkedIn et de découvrir des CV sous forme de vidéos toutes plus originales les unes que les autres pour le comprendre.

Les candidats changent et leurs attentes aussi : ils espèrent tirer de l’entretien une expérience agréable et sont attirés par un environnement flexible et collaboratif qui leur procure autonomie, liberté et responsabilités. Ces attentes entraînent d’ailleurs l’apparition de nouveaux postes au sein de l’entreprise, comme le Chief Happiness Officer. Les recruteurs aussi évoluent : alors qu’avant seuls les diplômes comptaient, ils sembleraient qu’ils recherchent des plus en plus des habiletés et des personnalités.

Les stratégies de recrutement se doivent donc d’être innovantes afin de déceler les futurs potentiels des entreprises, mais aussi de séduire les candidats.

Allier l’escape game au recrutement

L’escape game est un jeu collectif par excellence et semble parfaitement répondre aux nouvelles attentes des recruteurs et des candidats. L’idée est d’avancer ensemble pour trouver la solution et sortir de la pièce. Dans le cadre d’un recrutement, regrouper les participants et les faire collaborer pour atteindre un objectif commun prend donc tout son sens. Cette méthode existe d’ailleurs déjà avec les entretiens collectifs où plusieurs personnes doivent travailler ensemble autour d’un sujet.

Que les candidats aillent au bout de l’énigme n’est pas le but premier. Par contre, les voir évoluer dans un groupe et observer leur fonctionnement est très intéressant et permet de déceler les personnalités. Cela permet donc de mettre en avant, dans une situation réelle, les réactions des candidats et de voir si celles-ci sont adaptées à un contexte précis. Un recruteur est souvent présent dans la pièce avec eux tandis qu’un autre est avec le Game Master : ils peuvent ainsi repérer les qualités des personnalités en interaction.

« Face à une expérience ludique, les gens redeviennent naturels. Les candidats dévoilent leur personnalité. C’est impossible de tenir un rôle pendant une heure”, affirme Martine Pick Lakshmanan, fondatrice d’Happy Hour Escape Game, qui a développé une version RH du jeu d’évasion.

C’est donc un outil qui peut bénéficier aux recruteurs car il est parfois difficile de reconnaître les fameux soft-skills (tels que le sang-froid, la capacité à travailler en équipe et à collaborer, ou encore l’écoute) dans le cadre classique de l’entretien où les candidats sont préparés.

L’entretien classique est-il voué à disparaître ?

Cette nouvelle forme de recrutement ne veut pas pour autant dire que l’entretien tel qu’on le connait n’est pas nécessaire. Souvent, suite à l’escape game, les recruteurs s’entretiennent quelques minutes avec les candidats qui avaient déjà été sélectionné sur CV avant le jeu. L’entretien permet de compléter l’évaluation en ayant accès aux motivations des candidats, leur projet ou encore leur façon de s’exprimer. L’escape game est donc plutôt un complément aux méthodes de recrutements actuelles et est utile pour des emplois où le relationnel et le travail en équipe sont importants.

Laisser une note